Alexis Didier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexis Didier

Message par Passiflore le Mer 12 Avr - 15:26

D'abord artiste dramatique aux environs de 1845, Alexis Didier, chez qui les facultés métagnomiques se révélèrent très tôt, abandonna la carrière artistique pour mettre ses dons merveilleux à la disposition de ses semblables. C'est, selon l'expression de l'époque, "dans un état de somnambulisme" (c'est-à-dire de transe légère) provoqué par son assistant, le "magnétiseur" Marcillet, qu'il faisait ses voyances. Afin de répandre le "spiritualisme"  en le démontrant par des faits, il opérait volontiers au domicile de notabilités devant une assistance de choix, et, de plus, donnait des séances gratuites dans des milieux modestes. il opéra ainsi jusqu'en 1871 et mourut en 1886.
Au duc de Montpensier, et en présence de la reine Christine, il précisa la nature d'un objet renfermé dans un coffre, en l'occurrence un oeuf en sucre contenant lui-même des bonbons anisés, ce dernier détail étant ignoré par le duc. À la comtesse de Modène, il donna l'origine d'un médaillon et indiqua qu'il renfermait une mèche de cheveux provenant d'Agnès Sorel, ce qui était exact. Au compte de Sainte Aulaire, qui avait qualifié les phénomènes de voyance de "billevesées", il lut, par clairvoyance, une phrase écrite sur un papier plié en quatre placé dans une enveloppe épaisse solidement cachetée et scellée. Après quoi,le comte devint l'un des plus fidèles adeptes d'Alexis Didier.
Il décrivait, à distance et avec une grande facilité, des lieux, des scènes, des objets.
Ainsi, le comte de Broyes, qui se trouvait à une séance d'Alexis, lui demanda ce qu'il tenait dans sa main fermée.
- C'est un linge ensanglanté, répondit Alexis.
- D'où provient ce sang ? répliqua le comte.
- D'un grand personnage assassiné il y a plus de vingt-cinq ans... C'est le sang du duc de Berry.
Le comte de Broyes resta confondu. Il était garde du corps lors de l'assassinat du duc de Berry, et, se trouvant de service le jour de la mort du prince, il avait ramassé auprès du lit de l'agonisant une bandelette sanglante qu'il avait précieusement conservée.
M. Séguier, dont la formation était scientifique et qui était très sceptique, fut également convaincu.
Dans le Journal des Débats du 13 septembre 1847, Alexandre Dumas raconte que le clairvoyant le convertit totalement aux phénomènes "surnaturels" par son pouvoir de deviner les cartes à jouer, de lire dans un livre fermé, de voir à travers les murs, d'identifier le texte d'une lettre renfermée dans une enveloppe, etc.
Mais, de tous les témoignages en faveur d'Alexis Didier, le plus probant est certainement celui de Robert Houdin, qui mit alors à l'épreuve la faculté qu'avait Alexis Didier de deviner les cartes à jouer.
"Je suis revenu de cette séance, aussi émerveillé que je puisse l'être et persuadé qu'il est tout à fait impossible que le hasard ou l'adresse puissent jamais produire des effets aussi merveilleux."
Robert Houdin fit ensuite à M. de Mirville cette déclaration qu'il n'a jamais démentie : "Monsieur, s'il y avait dans le monde entier un escamoteur capable d'opérer de semblables merveilles, il me confondrait mille fois plus, comme escamoteur, que l'agent mystérieux qui m'a été montré."
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 429
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum