L'enlèvement de mon colocataire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enlèvement de mon colocataire

Message par Passiflore le Sam 15 Avr - 17:04

Je me suis toujours passionnée pour les phénomènes d'enlèvements et l'ufologie en général, mais ce fut un fait ô combien étrange qui m'éveilla à une certaine réalité dont je n'ai plus aucune raison de douter.  
Il y a environ trois ans, je vivais à San Francisco. Michael, mon colocataire, affirmait avoir été enlevé tout au long de sa vie. Il racontait que des êtres le traquaient de ville en ville, et peu importe où il habitait, ils continuaient de se manifester, habituellement la nuit. Ils apparaissaient tout d'abord sous la forme d'une lumière brillante, et se matérialisaient ensuite dans sa chambre. D'après ses dires, il avait même été enlevé dans la maison que nous partagions, mais s'il ne m'avait pas parlé de ces visites, c'était de crainte que je ne le prenne pour un fou.
Trois semaines plus tard, une amie vint passer la soirée chez nous. Michael alla se coucher le premier, et ce n'est que deux heures plus tard qu'elle et moi décidâmes d'aller nous coucher pour nous endormir aussitôt.
Soudain, je fus complètement réveillée ! Des lumières d'une brillance exceptionnelle resplendissaient à travers les sombres rideaux de mes trois baies vitrées. Je m'assis bien droite sur mon lit et hurlai : "Les lumières, les lumières, vois-tu les lumières ?" Mon amie, qui dormait profondément à côté de moi, se réveilla et dit : "Quoi ?"
Elle n'avait rien vu, mais elle me dit que j'étais aussi blanche qu'un fantôme. Je lui dis que je m'étais réveillée d'un profond sommeil, comme si, inconsciemment, je me doutais de quelque chose. A ce moment-là, toute la fenêtre s'illumina. Je regardai l'horloge, qui indiquait 2 h 03. Malgré les propos rassurants de mon amie, qui ne se faisait aucun souci, j'eus du mal à me rendormir.
Au matin, je me levai sans bruit, afin de ne pas la déranger, et j'allai à la cuisine me préparer un bol de céréales. Michael était en train de se faire du café. L'air on ne peut plus sérieux, il me dit : "Ils sont venus cette nuit. Je sais bien que pour toi, ce sont des histoires, mais ils sont revenus cette nuit, vers les 2 h."
Je lui fis part de que j'avais vu, non sans avoir failli faire tomber mon bol. Michael était soulagé de voir qu'enfin je le croyais.
Depuis lors, j'ai appris que les personnes se trouvant aux côtés des "abductés" peuvent parfois assister aux évènements.
J'ai évidemment changé d'opinion. Plus que jamais, je crois qu'une intelligence supérieure s'est manifestée cette nuit-là, et je peux, de par mon expérience, étayer les récits des témoins.

Lise Milner, Los Angeles, janvier 1997
Compilé par Fate Magazine
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 422
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum