L'âme humaine a été capturée !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'âme humaine a été capturée !

Message par Passiflore le Sam 1 Avr - 16:59

Voici l'article dont il est question : http://www.spirite.fr/ame_capture.pdf (le lien ne marche plus)

Pour plus de lisibilité, Marie (que je remercie) a retapé mot pour mot cet article.  

C’est une première au monde, des médecins belges ont réussi à saisir au PET-scan, l’image de l’âme d’un patient alors qu’il était en décorporation.
« Ça va aller Monsieur, ça va aller ! »
Ce sont les premiers mots que l’équipe médicale d’Anvers n’a pu que prononcer à un patient qui vivait en direct, l’impression de sortir de son corps.
Très vite, Dirk de Ridder, neurochirurgien, s’est rendu compte que c’était vrai. Le spécialiste traitait ce patient, venu spécialement du Danemark, pour des sifflements d’oreille.
De Ridder était alors l’un des premiers à pratiquer la pose d’implants dans le cerveau pour moduler les activités cérébrales et estomper les acouphènes.
C'est en cherchant la bonne « longueur d’ondes » pour soulager le Danois qu’il a provoqué sa décorporation ! D’abord effrayé, le patient réitère l’expérience calmement, pendant 15 à 21 secondes à chaque fois, en décrivant son ressenti : il se sent à un demi mètre de son corps, au-dessus du lit.
Il ne se voit toutefois pas de l’extérieur, comme c’est le cas dans « l’autoscopie » (vue du plafond ou d’un angle de la pièce), et contrairement aux expériences de E.M.I., le patient garde la perception de ce qui l’entoure.  
« Il sentait son corps, mais ne se voyait pas, nous explique Dirk de Ridder, car nous ne stimulions sans doute pas la voie optique, qui est plus postérieure dans le cerveau. C’est vraiment un hasard : nous avons placé l’électrode sur la zone cervicale, et nous avons trouvé cet effet secondaire bizarre. »  
Avec des collègues de l’UZ Louvain, le neurochirurgien va plus loin : il réitère la décorporation sous PET-scan, et il obtient l’image stupéfiante de l’activité cérébrale d’un homme en plein décalage de sa propre conscience : « En littérature médicale, on parle de « conscience », ce qui équivaut dans les religions, à l’âme. C’est ce qui nous rend nous-même, cette conscience de soi nous rend unique », décrypte le chirurgien.  
Des chercheurs suisses avaient localisé en 2002, le siège de l’âme, mais sans pouvoir en capturer un cliché. L’équipe belge, grâce au PET-scan, confirme qu’elle loge à la jonction temporo-pariétale et que d’autres zones s’activent (précunéus droit et thalamus postérieur).
Le patient est rentré chez lui, pas traumatisé par son expérience belge, mais ses acouphènes sont toujours là ! « Je dois le revoir pour régler ça », conclut le professeur De Ridder. « Je crois que l’expérience est reproductible sur d’autres personnes, à condition de placer l’électrode au même endroit… »

C.V »



Publié par Fée le 19 septembre 2008
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 429
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum